Texte à méditer :  Le temps long, c'est beaucoup de temps courts mal employés  Farid
Présentation

Fermer 0- Au chantier WAUQUIEZ

Fermer 1- Les types de bateaux

Fermer 2- Les Amphoras

Fermer 3- Les Amphitrites

Fermer 4- Les Amphitrites MS 45

Fermer 5- Annonces sur la toile ...

Fermer 7- Cousins anglophones

Fermer 8- Comprendre et traduire

Fermer 9- Estimation de valeur

Fermer Navigations en cours

Navigation et Travaux

Fermer Accastillage et gréement

Fermer Barre, gouvernail et pilote

Fermer Chaud et froid

Fermer Coque et pont

Fermer Eau et électricité

Fermer Equipements divers

Fermer La vie des Amphs

Fermer Moteur, inverseur, arbre, hélice

Fermer Mouillage

Fermer Navigations en cours

Fermer Pièces détachées

Fermer Plateformes de bain

Fermer Portiques

Fermer Rencontres

Amphorama

Fermer  Amphitrite 43

Fermer  Amphitrite MS 45

Fermer  Amphora Ketch

Fermer  Amphora Sloop

Fermer  Aperçus

Fermer  Divers Amphitrite 43

Gavroche technique
Carnet

Situation


Contacts: 159


Catégories


Amphora: 30


Amphitrite 43: 42


Amphitrite MS 45: 3


Autre: 84


9- Estimation de valeur - L'Amphitrite 43

ESTIMATION DE LA VALEUR DE L'AMPHITRITE 43

 

Étude empirique destinée à éclairer les acheteurs et les vendeurs

Site Internet : http://www.amphs.org

 

  

Quel est le prix d'un Amphitrite ?

La réponse à cette question pourrait tenir en une phrase :

c'est le prix que l'acquéreur est prêt à payer et le prix auquel le vendeur est prêt à vendre.

Le problème est que, au départ, les positions divergent beaucoup, car l'intérêt de l'acheteur est d'acheter le bateau à bon compte et celui du vendeur de le vendre au meilleur prix. C'est vrai pour l'Amphitrite ; c'est vrai pour n'importe quel autre voilier, pour une voiture ou pour une maison.

 

En guise d'introduction

En consultant les petites annonces des trois dernières années, j'ai constaté que l'Amphitrite 43 pouvait être proposé à la vente à 50 000 €, mais aussi à 160 000 € !

On peut se demander s'il s'agit du même bateau...

Un tel écart, que l'on constate sur assez peu de modèles, mérite d'être analysé, autant que possible. C'est le but de cette modeste étude, qui ne prétend nullement être exhaustive et mettre tout le monde d'accord.

 

La spécificité de l'Amphitrite

Nous l'avons écrit à d'autres endroits du site : l'Amphitrite n'est pas un voilier comme les autres.

C'est un bateau de voyage robuste, fiable et confortable ; il inspire confiance, supporte sans broncher les mers difficiles et s’accommode bien du temps qui passe, si un minimum d'entretien et de mise à niveau est réalisé.

Conçu dans les années 70 par le cabinet anglais d'architecture navale HOLMAN & PYE pour le compte des chantiers WAUQUIEZ, à une époque où les calculs sur la résistance des matériaux en étaient encore à leurs balbutiements, il jouit de gabarits surdimensionnés, qu'on ne pourrait plus reproduire aujourd'hui. Il a été construit entre 1975 et 1990 de façon artisanale à 138 exemplaires et vendu dans le monde entier. L'année charnière de production se situe en 1980, car, dans les 5 dernières années, la production est tombée à quelques unités.

On trouve des Amphitrites dans de nombreux pays d'Europe, en Amérique du Nord, en Océanie et en Asie et j'en serai toujours étonné je n'ai jamais fréquenté une marina (en Sardaigne, en Grèce, en Turquie, en Tunisie, aux Canaries, etc.) sans y rencontrer au moins un Amphitrite. À Monastir, nous étions 3 sur le même ponton !

Il est devenu, comme les Amel ou les Hallberg Rassy, une référence connue de la grande majorité des navigateurs, même à l'étranger.

Une telle renommée lui permet de conserver une cote relativement élevée, si on le compare à d'autres 42/44 pieds de la même époque, plus conventionnels.

 

Le marché

Actuellement (janvier 2012), en tenant compte des multiples sites de petites annonces nautiques et de brokers en Europe et dans le monde, sans oublier une compulsion de Google dans tous ses recoins, il apparaît que, dans le monde entier, 5 à 7 nouveaux bateaux sont proposés à la vente chaque année et les transactions doivent concerner à peu près autant de bateaux.

N.B. Nous éliminons bien évidemment les annonces qui sont répétées d'une année à l'autre et les apparitions concomitantes du même bateau sur plusieurs sites.

5 à 7 sur 138 Amphitrites 43 construits entre 1975 et 1990, cela représente un turn-over annuel de 3 à 5%, ce qui est peu. L'Amphitrite représente donc une valeur sûre aux yeux des candidats à la croisière hauturière.

Sauf cas particuliers (prix exigé décalé, stationnement du bateau éloigné du bassin d'acheteurs potentiels, bateau mal entretenu ou en mauvais état), un Amphitrite doit se vendre assez rapidement (six mois), car l'intérêt pour ce bateau existe (notre site recense actuellement environ 400 visites par jour, près de 13 000 en décembre 2011) et ceux qui recherchent un Amphitrite sont rarement prêts à se rabattre sur un autre modèle.

 

Quelques chiffres


Il n'est jamais inutile d'avoir en perspective quelques chiffres :

 

1. Le prix de vente du bateau neuf

Les premiers Amphitrites ont été vendus en 1975 au prix de 480 000 FF, ce qui, en monnaie constante, représente, de janvier 1975 à janvier 2012, une valeur actualisée de 355 324 €.


www.france-inflation.com/calculateur_inflation.php


Si l'on ajoute quelques équipements lourds non prévus d'origine (par ex. l'enrouleur de GV, le générateur, le dessalinisateur, le propulseur d'étrave, la BLU, la plateforme de bain, le portique, l'annexe et son moteur...), on atteint facilement une valeur réactualisée de 400 000 €.

L'Amphitrite était donc un bateau au prix d'achat élevé, que justifiaient la qualité de sa fabrication et la noblesse des matériaux utilisés.

 

2. Les cotes de l'occasion

En décembre 2011, l'Argus du Bateau fixe la cote de l'Amphitrite 43 à 54 900 € + le prix des équipements, sans tenir compte de l'année de construction du bateau :

http://www.argusdubateau.fr/site/accueil.php?page=cote

L'observatoire du marché de l'occasion (site Annonces du Bateau) indique fin 2011 pour les 75/79 un prix moyen indiqué de 76 360 € (entre 81 900 € et 69 000 €) ; pour les 80/84 un prix moyen indiqué de 80 224 € (entre 97 600 € et 69 000 €) :

http://www.annoncesbateau.com/prix-bateau/calcul-cote-Voiliers-WAUQUIEZ-AMPHITRITE/


3. Les bateaux proposés à la vente fin 2011


tableau des ventes.png


Sur les 15 Amphitrites 43 actuellement proposés ou reproposés à la vente sur le site Yachtworld (le plus complet) et trois autres sites, les prix vont de 54 000 à 150 000 €.

La moyenne des prix avant négociation se situe à un peu moins de 100 000 €.

4 sont proposés à 70 000 € et moins ; 5 entre 85 et 90 000 € ; curieusement, aucun entre 90 et 110 000 € ; 3 entre 115 et 125 000 € ; aucun entre 125 et 145 000 € ; 3 entre 145 et 150 000 €.

2 se trouvent en Asie, 2 aux États-Unis, 1 aux Antilles, 2 en Espagne, 2 en Italie, 1 en Grèce, 5 en France.

http://www.yachtworld.fr/core/listing/cache/searchResults.jsp?slim=quick&sm=3&luom=127&currencyid=1004&searchtype=searchbar&Ntk=boatsFR&Ntt=amphitrite

http://www.annoncesbateau.com/voilier/occasion-annonce-484305.html

http://www.mondialbroker.fr/detail.taf?B=268626&K=MOV

http://www.sailboatlistings.com/view/15579


4. Mes données personnelles

Depuis une dizaine d'années que j'ai commencé à m'intéresser à l'Amphitrite, je me suis trouvé en relation avec pas mal de vendeurs et d'acquéreurs d'Amphitrites, avant ou après la transaction. Cela m'a permis de renseigner une petite base de données, qui ne fait référence qu'aux prix de vente réels.

Sur 10 bateaux pour lesquels je dispose de données fiables, le prix de vente réel moyen est de 85 500 €, bien évidemment avec des disparités importantes (la fourchette des prix de vente va de 60 000 à 125 000 €).

Il faut cependant préciser que la crise est passée par là et que les prix de vente les plus élevés se rencontraient avant 2008.

 

Déterminer et justifier un prix


Trois catégories d'éléments sont de nature à « faire le prix » :

 

1. L'apparence extérieure et intérieure

C'est la fameuse première impression, qui crée l'attirance ou le rejet. On ne doit pas lui accorder une importance démesurée, mais elle participe de la nature profonde de l'être humain. Une belle peinture, un pont impeccable, des inox brillants, une cale moteur soignée... facilitent grandement l'adhésion de l'acquéreur.

L'Amphitrite est âgé de 25 à 35 ans ; les matériaux nobles utilisés (fibre, teck, acajou, inox) lui ont permis de traverser l'épreuve du temps sans grande fatigue et, dans l'ensemble, s'il a été convenablement entretenu, le capital résiste bien au temps.

Il arrive toutefois que, pour des raisons diverses, certains, proches de l'état d'abandon, demeurent invendus durant des années, se fanent sur un chantier et finissent par partir à vil prix. J'en ai vu un, il y a de cela longtemps, qui servait de chenil à deux gros chiens. Je ne sais pas où il est à présent, mais il a dû être cédé pour pas cher et obliger l'acquéreur à des travaux de réhabilitation colossaux.


2. Les travaux de maintenance importants

Quand on visite un bateau, on remarque ceci ou cela, en ayant une idée assez vague de ce qui est important ou de ce qui l'est moins. Quant aux experts, à quelques rares exceptions près, le conseil qu'ils apportent est aléatoire. Le plus souvent, ils assurent un service minimal, ergotent sur deux ou trois bricoles (histoire de prouver leur utilité) ; mais il est rare qu'ils mettent le doigt sur les frais qui vont incomber rapidement au futur propriétaire, notamment lorsque le prix du bateau est bas.

De notre point de vue, quatre éléments importants doivent être d'abord pris en considération.

Le moteur : Un moteur Perkins peut-il durer plus de 30 ans, sans menacer par ses caprices la sécurité du bateau et de l'équipage ? C'est une vraie question. On peut toujours se dire qu'il a bénéficié d'un entretien régulier durant toutes ces années. Cependant, comme il y a souvent eu plusieurs propriétaires, on sait rarement ce qu'il a enduré et le nombre d'heures au compteur (pour autant qu'il soit fiable) n'offre aucune garantie sur la longévité de l'engin.

Une remotorisation coûte entre 15 et 20 000 €.

Le gréement : Un gréement dormant peut-il résister aussi longtemps à la corrosion marine ? L'inox utilisé par Wauquiez est d'excellente facture, mais il est impossible d'inspecter les sertissages à l'intérieur des ridoirs et des embouts, et la corrosion y a peut-être déjà commencé son œuvre. Coût d'un échange de câbles et de ridoirs avec MO : autour de 6 000 € pour les deux mâts ; mais un mât qui cède, avec les conséquences que l'on connaît sur les voiles et sur la coque, revient beaucoup plus cher. Pour l'enrouleur, c'est 2 500 € de plus.

Le pont : Le pont est-il rigoureusement étanche ? De nombreuses pièces d'accastillage y sont ancrées et, surtout, 1800 vis retiennent les lames de teck et traversent la première épaisseur du sandwich. Les bouchons de teck disparaissent avec le temps et les vis finissent par affleurer. Si rien n'est fait, l'humidité peut s'installer, emprisonnée entre les deux couches de stratifié et pourrissant le balsa. Selon l'état du pont et les compétences que l'on a, selon la réfection qu'on envisage, les prix oscillent entre 3 000 et 15 000 €.

Les voiles : Un bon jeu de trois voiles coûte au minimum 8 000 €.

3. Les équipements lourds

Pour celui qui veut voyager loin, ce qui est le cas de beaucoup d'Amphitritiens, ils pèsent d'un poids important dans le budget. S'ils ne sont pas à bord, il faudra les faire installer au prix fort.

Quelques ordres de prix (avec MO) :

Le pilote inboard : Un ordinateur puissant et un vérin hydraulique reviennent à 4 ou 5000 €.

Le générateur : Un groupe diesel de 4 à 6 KW coûte entre 8 et 10 000 €.

Le dessalinisateur : même tarif.

Le propulseur d'étrave : 4 000 €.

Le chauffage : 2 à 3 000 €.

Les panneaux photovoltaïques avec supports et régulateur : environ 3 000 € pour 300 W.

L'éolienne avec support et régulateur : 1 200 à 2 000 €, selon le modèle.

Le portique : 2 à 3000 €.

La plate-forme de bain : 2 à 4 000 €.

L'étai largable avec une voile d'étai et un tourmentin : dans les 3 à 4 000 €.

L'annexe motorisée : 2 à 4 000 € selon le confort.

La survie, la balise de sécurité et le téléphone satellite : au minimum 3 000 €, souvent davantage.

Sans parler du spi ou de la voile de grand largue, des échelles, de la chaîne hifi, des chargeurs et des convertisseurs, de l'outillage et des pièces de rechange, de la vaisselle et du matériel de cuisine, etc.
 

N.B. Les conditions de la vente

 Les méconnaître, c'est ne pas pouvoir expliquer certains prix.

Selon ce que j'ai constaté, il est rare que le vendeur d'un Amphitrite vende pour se tourner vers un autre bateau. C'est généralement son dernier bateau. Souvent âgé, il souhaite abandonner la croisière hauturière, qu'il ne pratiquait d'ailleurs plus beaucoup.

 Une situation de cette nature profite largement à l'acheteur.

 Il est aussi des situations (divorce, maladie, décès, abandon d'un projet de navigation, grosses dépenses imprévues) qui sont à l'origine d'une transaction précipitée, toujours bénéfique à l'acheteur.

 Comme il est difficile de bâtir une analyse de valeur sur des cas de cette nature, nous n'avons retenu que des critères objectifs.

 

Conclusion

Ce qui suit n'est pas parole d'évangile. C'est juste une proposition de classification permettant d'y voir plus clair, une manière d'approcher « le juste prix ». Nous l'avons dit : chacun achète ou vend au prix qui lui convient. Si un propriétaire a envie de donner son bateau ou de le céder à un prix symbolique, il en a le droit ; mais nous ne pouvons en tirer aucune conclusion pour le reste de la flotte.

 

Annexe 1 : essai de classification

 

Valeur basse

< 75 000 €

correspond plutôt à un bateau des années 70 plus ou moins bien entretenu ; moteur et gréement d'origine ; voiles usagées ; peu d'équipements lourds ou des équipements anciens ; nécessite des travaux de reconditionnement immédiats

zone intermédiaire = 5 000 €

Valeur moyenne

80 000 à 100 000 €

correspond plutôt à un bateau des années 80 assez bien entretenu ; moteur et/ou gréement dormant remplacés ; voiles en bon état ; possède des équipement lourds en état de fonctionnement (ex. générateur, dessalinisateur, propulseur) ; peu de travaux à envisager pour une navigation semi-hauturière ; quelques-uns pour une navigation hauturière

zone intermédiaire = 5 000 €

Valeur haute

plus de 105 000 €

correspond plutôt à un bateau de fin de production soigné, impeccable, auquel il n'y a pas grand-chose à reprocher, tant sur le plan de l'entretien que sur celui de l'équipement hauturier ; prêt pour un tour du monde

 

Il va de soi que

  • les limites entre les catégories ont un caractère purement indicatif

  • dans une catégorie, on pourra faire entrer de nombreux bateaux, qui ne satisferont pas parfaitement à tous les critères énoncés (d'où les zones intermédiaires de débordement) mais s'en rapprocheront ; c'est ce qui fera bouger la valeur dans un sens ou dans l'autre.

 

Annexe 2 : conseils aux vendeurs et aux acheteurs

a) Le prix : Dans la période tourmentée que nous traversons, un prix trop élevé décourage, surtout s'il n'est pas justifié.

Les avis que j'ai eus auprès deux professionnels avec qui j'ai pu m'entretenir récemment insistent sur un point : un Amphitrite soigné se vend plutôt facilement et le prix n'est qu'un élément d'appréciation parmi d'autres. Dès que des traces de mauvais entretien apparaissent, les difficultés commencent et l'offre d'achat s'en ressent.

b) L'entretien et l'équipement : Sauf cas particuliers évoqués ci-dessus, acheter un Amphitrite mal entretenu ou mal équipé à un prix dérisoire représente rarement une économie. En tout cas, c'est à déconseiller vivement à ceux qui envisagent des croisières hauturières. On peut se retrouver rapidement avec des tas de pannes et le corolaire inévitable : des factures considérables pour le reconditionnement et la mise à niveau du bateau. Ce qui est à bord n'est plus à acheter et ce qui ne l'est pas peut coûter très cher.

 c) L'accompagnement : Pour les acquéreurs d'un Amphitrite notamment ceux qui manquent d'expérience, il est important de pouvoir compter sur le vendeur pour comprendre l'histoire et pénétrer les mystères du bateau. Un 43 pieds suréquipé, comme l'est souvent l'Amphitrite, exige pas mal de temps pour s'y retrouver dans les connexions électriques, les conduites d'eau, l'entretien du moteur ou de l'accastillage, le fonctionnement du générateur ou du dessalinisateur...

Lorsque j'ai acheté mon bateau, j'ai vu l'ancien propriétaire une demi-heure lors de l'acte de cession. Il m'a dit rapidement 2 ou 3 choses. Par la suite, ne vivant pas à bord, j'ai galéré des années pour ingérer et digérer les documents de fabrication que j'ai pu glaner ici et là et les innombrables notices relatives aux équipements de bord, et pour chercher à comprendre le pourquoi du comment d'un tas de choses, que quelques jours de navigation avec l'ancien propriétaire m'auraient probablement permis de maîtriser avec moins de peine.

Un propriétaire disponible, connaissant bien son bateau, ça n'a pas de prix...

d) Le site : Le site est un point fort. Il n'y a peu de sites dédiés à un modèle de bateau. C'est un complément extrêmement précieux, qui présente pas mal d'informations sur les Amphitrites (et les Amphoras) et offre un forum utile à ceux qui se posent des questions.

 

Dossier réalisé par Patrice GEFFROY

SY Mindelo

en décembre 2011 et janvier 2012

 

N.B. Il est bien entendu possible et souhaitable de s'exprimer dans le Bar de la marine pour donner son avis, manifester son accord ou son désaccord, souligner une erreur, etc.


Date de création : 08/01/2012 > 15:38
Dernière modification : 08/01/2012 > 18:50
Catégorie : 9- Estimation de valeur
Page lue 11935 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


Connexion...
 Liste des membres Membres : 133

4  derniers membres : 4 derniers membres :
     Anao Anao        Navimac Navimac        Eduardo Eduardo        DULAC DULAC   

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 11


Record connectés :
Record connectés :Membres: 12

Le 20/01/2010 @ 23:36


Webmaster - Infos
Dialoguer par Gtalk
Recherche




Webmaster - Infos
Nous contacter
par e-mail
Contact
Evenements

Jeudi 21 Sept. 2017

Agenda pour les 360 prochains jours

Evènements dont les dates de début ou de fin

sont dans l'intervalle de jours souhaités.

le nombre maxi d'évènements affichés est de 5


Aucun évènement


^ Haut ^